Hydrothérapie

L'hydrothérapie est une méthode thérapeutique naturelle qui consiste à traiter, soigner et prévenir par l'usage de l'eau.



Catégories :

Médecine non conventionnelle - Piscine

Recherche sur Google Images :


Source image : passeportsante.net
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'hydrothérapie regroupe l'ensemble des pratiques utilisant l'eau à des fins thérapeutiques. Le principe général de l'hydrothérapie est d'utiliser la température de ... Les principaux usages externes sont les bains, complets ou de certaines... (source : web-libre)
  • Mais rappelons avant tout que l'eau est principale à notre organisme, ... l'hydrothérapie est non seulement remise à la page mais devient en plus une destination de ... Les contre-indications d'usage sont les suivantes : les praticiens... (source : bien-etre.relax-attitude)
  • Traitement des maladies par l'usage externe de l'eau froide.... Tous droits réservés – cette definition du mot " hydrothérapie" est donné à titre indicatif.... (source : definition.ptidico)

L'hydrothérapie est une méthode thérapeutique naturelle qui consiste à traiter, soigner et prévenir par l'usage de l'eau.

Sebastian Kneipp

Les peuples de l'Antiquité entrevoyaient une certaine influence de l'eau froide et de l'eau chaude sur l'organisme humain, dans l'objectif de fortifier sa résistance et sa santé. Les thermes romains étaient des lieux de santé, d'étude et de socialisation.

En occident, il semblerait que ce soit principalement le prêtre allemand Sebastian Kneipp (1821-1897), dit le "Curé de la thérapie par l'eau"[1] qui soit à l'origine de la redécouverte et de la codification des usages de l'eau comme thérapie naturelle. Selon ses conceptions, le traitement total de l'être repose en effet sur cinq principes [2] :

Les principes de l'hydrothérapie

La peau contient d'innombrables terminaisons nerveuses. Celles-ci transmettent entre autres au cerveau les indications du chaud et du froid. Le cerveau joue ensuite un rôle de thermorégulateur pour maintenir la température constante du corps à 37°. Sur la peau, l'eau froide ou chaude provovque une irritation.

L'irritation froide rétrécit les vaisseaux capillaires. Du sang chaud est alors expédié de l'intérieur et provoque un réchauffement plus intense qui suit le refroidissement passager de la peau traité et de ses alentours.

Lors d'une irritation chaude, les pores et les canaux sanguins de la peau se relâchent, davantage de sang y circule et excite le dispositif de refroidissement. Cela provoque la transpiration.

Les différentes approches

L'Hydrothérapie peut actuellement se décliner en trois techniques thérapeutiques différentes :

Références

  1. Eugène Bossard, Les bon usage des remèdes naturels. Zürich 1987, Société suisse de secours mutuels. P. 13.
  2. Ibidem

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Hydroth%C3%A9rapie.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 24/08/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu