Irwin Stone

Irwin Stone était un biochimiste et ingénieur chimiste. En 1934, il commence à travailler sur les propriétés anti-oxydantes des ascorbates, suite aux travaux de Albert Szent-Györgyi.



Catégories :

Biochimiste - Médecine orthomoléculaire - Médecine non conventionnelle

Irwin Stone (1907 - 1984) était un biochimiste et ingénieur chimiste. En 1934, il commence à travailler sur les propriétés anti-oxydantes des ascorbates, suite aux travaux de Albert Szent-Györgyi. Il les utilise pour conserver la nourriture en limitant les effets de l'exposition à l'air et de l'oxydation. A la fin des années 1930, il dépose ses premiers brevets sur l'utilisation industrielle de l'acide ascorbique.

Stone continue de travailler sur l'acide ascorbique et porte son attention sur le scorbut. A la fin des années 1950, il avance que le scorbut ne serait pas un problème diététique, mais un problème mal compris par les nutritionnistes. Selon lui, les ascorbates ne seraient pas une vitamine, nécessaires en quantités illimitétésimales, mais un composé indispensable en quantités importantes. Il publie alors plusieurs articles entre 1965 et 1967 dans lesquels il décrit le besoin humain d'ascorbates comme résultant d'une anomalie génétique qu'il baptise hypoascorbemia.

Stone fait face à des difficultés importantes pour être publié. Néanmoins, après avoir pris sa retraite de son poste d'ingénieur chimiste au sein de Wallerstein company en 1971, il continue à travailler à plein temps sur les ascorbates. Il publie de nombreux articles et un ouvrage The Healing Factor : "Vitamin C" Against Disease en 1972, préfacé par les deux prix Nobel Linus Pauling et Albert Szent-Györgyi.

Durant ces années, Irwin Stone amène Linus Pauling à s'intéresser à la vitamine C et contribue en cela à l'émergence de la médecine orthomoléculaire.

Hypothèse de l'hypoascorbémie

L'hypoascorbémie est le nom que donne Irwin Stone donnée à une affection évoquée dans un de ses travaux formulés à la fin des années 1950, relative à ses recherches au sujet de l'acide ascorbique[1].

Irwin Stone décrit que le scorbut ne serait pas dû à un déficit diététique en vitamine C, mais potentiellement dû à une déficience génétique dont l'ensemble des primates, y compris les êtres humains seraient affectés, affection qu'il appelle hypoascorbémie.

Cette déficience empêcherait la synthèse de l'enzyme L-gulonolactone oxydase. Cette enzyme intervient dans la dernière étape d'une chaîne de réactions servant à convertir le glucose en acide ascorbique. Cette mutation génétique serait intervenue il y a à peu près 25 millions d'années.

En traitement de cette affection, Irwin Stone, fondateur de la médecine orthomoléculaire, propose de prendre qui plus est grandes quantités de vitamine C, forme naturelle de l'acide ascorbique, que les apports journaliers recommandés pour pallier cette synthèse déficiente.

Bibliographie

Sources et références

  1. A History of Medicine par Lois N. Magner, (1992) CRC Press. Page 238.

Recherche sur Google Images :



"Irwin Stone courtesy of Oscar"

L'image ci-contre est extraite du site vitamincfoundation.org

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (514 x 375 - 46 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Irwin_Stone.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 24/08/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu