Manupuncture

La manupuncture coréenne dont le nom originel est Koryo Sooji Chim est une acupuncture coréenne de la main. Elle a été découverte en 1971, puis étudiée...



Catégories :

Médecine non conventionnelle

Recherche sur Google Images :


Source image : accessante2000.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'examen du patient en manupuncture coréenne comporte la palpation de points sur le ... par le Pr Tæ Woo Yoo, acupuncteur enseignant à l'Institut Coréen... (source : toutsavoirsurlenet.free)
  • La manupuncture coreenne - Tæ-Woo Yoo - Livres et BD - neufs et d'occasion pas cher, Achat et Vente sécurisé - 2xmoinscher. (source : 2xmoinscher)
  • Tout savoir sur La Manupuncture coréenne, Tæ-Woo Yoo et les autres nouveautés. Livraison gratuite sur l'ensemble des livres en allant sur Fnac. com. (source : livre.fnac)

Qu'est-ce que la manupuncture coréenne ?

La manupuncture coréenne (MC) dont le nom originel est Koryo Sooji Chim est une acupuncture coréenne de la main. Elle a été découverte en 1971, puis étudiée et développée par le Pr Tæ Woo Yoo, acupuncteur enseignant à l'Institut Coréen d'Acupuncture et de Moxibustion Silroam (Corée du sud).

La manupuncture coréenne est fondée sur la théorie selon laquelle la main est un microcosme du corps, le corps entier se reflétant sur la main. Elle utilise les fondements de la médecine respectant les traditions chinoise. Son objectif est de réguler l'énergie qui circule dans le corps afin d'exercer un effet préventif, ou curatif, sur les maladies.

Histoire de la manupuncture

En 1971 le Pr Yoo effectuait des recherches sur les relations existant entre les organes et les différentes zones du visage. Il étudiait aussi la théorie des réflexes somatiques selon laquelle les désordres touchant certains organes se répercutent sur d'autres viscères, tissus, muscles ou zones de peau interconnectés par le dispositif nerveux.

Une nuit, le Pr Yoo fut réveillé par une violente douleur occipitale dont il voulut se débarrasser pour retrouver le sommeil. Son regard se posa sur la face dorsale de son médius et il lui vint à l'esprit qu'il devait y avoir là un point qui soulagerait sa douleur. Exerçant des pressions sur le doigt avec une pointe de stylo bille, il découvrit en effet une zone spécifiquement douloureuse. Il décida d'implanter une aiguille à l'endroit sensible et le mal de tête disparut en quelques minutes. Le Pr Yoo fut stupéfait par la rapidité et le degré de soulagement de la douleur. Il commença alors à visualiser le bout de son doigt comme une possibilité de représentation de la tête et se demanda s'il existait une relation entre le reste de la main et les autres parties du corps. Des expériences ultérieures confirmèrent effectivement l'existence de cette relation et révélèrent de nombreuses correspondances.

Après plusieurs années de recherches, le Pr Yoo est parvenu a dresser une véritable géographie des méridiens et des points de la main, en référence à ceux de l'acupuncture respectant les traditions. Ceci donna naissance à la Koryo Sooji Chim, la manupuncture coréenne (acupuncture coréenne de la main).

Les 30 dernières années ont permis un développement important de la théorie et de la pratique de la manupuncture coréenne, grâce aux travaux du Pr Yoo. De nombreux ouvrages, des articles ainsi qu'une revue mensuelle ont été publiés, rassemblant à la fois les concepts théoriques et les expériences cliniques. Certains de ces livres sont désormais traduits en japonais, anglais et français. A l'heure actuelle l'Institut Coréen de Manupuncture compte plus de 170 groupes affiliés en Corée et 27 groupes à travers le monde entier, rassemblant près de 3 millions de membres.

La Manupuncture Coréenne Respectant les traditions est présente dans de nombreux pays à travers le monde, Canada, Allemagne, Autriche, Espagne, Italie, Angleterre, Suisse, Taiwan, Asie du Sud Est , Afrique, Brésil, Chili, Colombie, Venezuela, Argentine, Nouvelle Zélande, Australie...

En France la Manupuncture Coréenne a été introduite par l'acupuncteur coréen Jung Yung-Hwan.

Devant l'intérêt suscité par cette forme spécifique d'acupuncture, Maître Jung Yung-Hwan, assisté d'un groupe de formateurs et d'élèves confirmés décide en 2001 de créer la première école française de manupuncture coréenne à Aix en Provence : l'Ecole de Médecine Coréenne Respectant les traditions (EMCT).

Maître Jung est le représentant officiel pour la France de L'Institut Coréen de Manupuncture dirigé par son fondateur le Pr Tæ Woo Yoo.

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Manupuncture.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 24/08/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu