Qi gong

Le qi gong est une pratique respectant les traditions chinoise impliquant des mouvements accompagnés d'une respiration contrôlée.



Catégories :

Discipline connexe à la gymnastique - Gymnastique en Chine - Développement personnel - Art martial chinois - Médecine traditionnelle - Médecine non conventionnelle

Recherche sur Google Images :


Source image : qigongmachine.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Veut dire pour conduire l'énergie. Maîtrise de l'énergie, du souffle. Le QI parcourt notre corps tel un fleuve, à travers des voies d&... (source : pagesperso-orange)
  • Un groupe de chinois des exercices d'auto-guérison, le terme vient de Qi Gong Qi (énergie) et gong (réalisation qui vient de la pratique).... (source : agingcarereviews)
Démonstration de qi gong par Dra. Hu Yuen Xian à Barcelone

Le qi gong (?? en caractères chinois respectant les traditions, en sinogrammes simplifiés ??, lit. travail du souffle) est une pratique respectant les traditions chinoise impliquant des mouvements accompagnés d'une respiration contrôlée. Il est rattaché à la médecine. En principe, cet art énergétique s'enracine dans la tradition taoïste[1]. Le qi gong s'enseigne en Occident pour le développement personnel.

Origines

Le qi gong provient des gymnastiques taoïstes de longévité. On y retrouve l'intuition chinoise du wei wu wei («agir sans agir»), présente surtout dans le Dao De Jing de Lao Zi. La pratique s'est enrichie au contact du bouddhisme, elle fait partie intégrante de la médecine chinoise.

Par un ensemble d'exercices corporels et de visualisations mentales (mouvements statiques ou dynamiques, exercices respiratoires, relaxation mentale, sons, acupressions, percussions, etc. ), il vise à aider les personnes à maintenir ou réparer l'équilibre entre les «énergies» des différents organes du corps. Les fondements de cette énergétique sont celles de la médecine chinoise et de l'acupuncture surtout.

Les pratiques de qi gong ont été interdites et réprimées comme des «pratiques féodales» et «superstitieuses» durant la Révolution culturelle. C'est dans un contexte de détente économique, peu après les premières réformes libérales et la première apparition du chômage que réapparaît le qi gong en Chine. Les autorités y voient une bonne façon de mettre en avant la culture chinoise et participent à sa promotion à travers les «Salons de la santé» qui lui sont consacrés au début des années 90. Une école de qi gong se détache nettement par sa doctrine religieuse : le mouvement Falun gong. En l'espace de sept ans, elle compte à peu près 80 millions de pratiquants. En 1999, débute la grande répression de ce mouvement mais aussi de la majorité des autres méthodes de qi gong par les autorités chinoises.

Pratique

L'objectif du Qi gong est de centrer l'être entre ciel et terre. Il s'agit de se relier aux énergies célestes et telluriques pour harmoniser sa respiration à celle de l'univers. "En faisant que ton souffle spirituel (Shen Qi) et que ton souffle essentiel (Jing Qi) embrassent l'Unité peux-tu redevenir un enfançon ?" (Daodejing 10) Pour parvenir à l'harmonie du geste et du souffle, l'attention se porte simultanément sur les diverses parties du corps impliquées dans le mouvement et perçues globalement comme une unité, de telle sorte que le mouvement ne soit jamais «mécanique», mais devienne «organique». N'étant basé ni sur la force physique ni sur la performance, le qi gong est accessible à tous (jeunes ou moins jeunes, sportifs ou non sportifs).

Le qi gong est un ensemble d'exercices énergétiques basés sur une association entre :

Certaines formes utilisent aussi le chant (comme le kotodama) ou le cri, proche du particulièrement célèbre kiai japonais, ironiquement dénommé «cri qui tue» par les Britanniques du XIXe siècle.

Il allie la relaxation mentale, l'assouplissement corporel et le plaisir de se mouvoir en harmonie dans l'espace, à un travail énergétique profond de revitalisation des organes internes.

Selon ses adeptes, le qi gong est une voie d'épanouissement personnel, une source de bien-être et de jouvence. Au terme d'une pratique régulière, le qi gong apporte :

Styles

Il existe actuellement différentes variantes ou écoles :

Tous les exercices de qi gong nécessitent de la patience et une pratique régulière. Certains pratiquants d'arts martiaux pratiquent leurs arts sans pratiquer le qi gong en Chine. Cependant, sa pratique est indispensable à une maîtrise complète des arts martiaux.

Terminologie

Le terme peut être connu sous d'autres transcriptions, chi kung (école anglo-saxonne Wade), ki kong (école française EFFEO), kiko (adaptation phonétique du japonais), kygung (marque déposée utilisée par l'ISMA) mais qi gong, transcription pinyin du terme, est la version désormais officielle dans les langues européennes.

Son écriture (en sinogrammes simplifiés ?? ou en sinogrammes respectant les traditions ??) associe deux notions chinoises au sens vaste : qi (vapeur, souffle, énergie, esprit) et gong (attaque, travail, exercice, discipline) [2].

Notes

  1. Chi Kong, maîtrise de l'énergie interne, Editions Amphora - 1990
  2. Dictionnaire français de la langue chinoise, RICCI, 1990. Sinogrammes 485 et 2879.

Bibliographie

Voir les ouvrages des auteurs suivants :


Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Qi_gong.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 24/08/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu